Avant 1975 et les premiers chocs pétroliers, les modes constructifs n'attachaient aucune importance à l'Isolation, dont la plupart des maisons étaient démunies.

A partir des années 80, et suite à l'augmentation significative des coûts de l'Energie, les premières règlementations thermiques sont mises en place pour les constructions neuves, et les habitations sont équipées (modestement) de quelques centimètres d'Isolation.

Aujourd'hui, on dénombre en France 32 Millions de logements qui ne sont pas isolés, et 20 millions d'entre eux ne seront toujours pas isolés en 2050 !

Conscient de l'enjeu mais aussi de l'ampleur de la tâche, l'Etat met l'accent sur les bâtiments existants (qui sont les plus énergivores) et met à dispositon du particulier différentes mesures pour « Subventionner » les travaux d'Isolation : Crédit d'Impôt Développement Durable, Certificats d'Economie d'Energie... pouvant aller jusqu'à 75% du montant global de la facture.

En 2012 la réglementation des bâtiments neufs s'est à nouveau durcie à des objectifs de consommation en énergie primaire encore plus faible (moins de 50 KwH/m²/an !)

D'ici à 2020, l'objectif est de rendre nulle la consommation d'une maison…0 KwH/m²/an !!! Ces performances sont difficilement atteignables dans les bâtiments existants. Cependant, entreprendre des travaux de rénovation énergétique, peut vous permettre de réduire jusqu'à 65% de votre facture.