La pompe à chaleur (PAC) est un moyen très efficace d'utiliser l'électricité pour chauffer une maison, mais certains modèles sont beaucoup plus efficaces que d'autres. Et pour faire un bon choix, il faut préférer ceux qui mentionnent le label de performance énergétique A+, pour avoir plus de rendement (plus il y a d'étoiles, plus le rendement énergétique est élevé). De plus, certaines pompes à chaleur peinent à fonctionner à des températures extérieures froides. Ce qui implique aussi de mieux connaître chaque modèle désormais proposé sur le marché.

Des économies qui partent d’un bon choix de PAC

Pour tirer le meilleur parti d'une pompe à chaleur, il est important de choisir un modèle efficace et de l'utiliser correctement. Sachez également que l'installation d'une pompe à chaleur devra être confié à un pro car son montage et paramétrage est assez complexe.

Les différents modèles de pompe à chaleur

On a par exemple les systèmes à simple split, qui sont les modèles les plus courants. Ils sont air-air, avec une unité intérieure connectée à une unité extérieure.

climatisation mono split

Ces pompes sont conçues pour chauffer uniquement la pièce dans laquelle elles sont installées, et non pas toute la maison. Il y a aussi les PAC multi-split, qui sont conçues pour chauffer plusieurs pièces, et qui se composent d'une unité extérieure desservant plusieurs unités intérieures installées dans différentes pièces de la maison.

climatisation multi split

Vous trouverez aussi les PAC à conduits, qui fournissent le chauffage central en soufflant de l'air chauffé à travers des conduits installés dans plusieurs pièces d'une maison.

Alors que certains ne peuvent être contrôlés que de manière centralisée, d'autres permettent de choisir les pièces ou les groupes de pièces que vous souhaitez chauffer à un moment donné (zonage).

Pourquoi donc s’intéresser à la PAC ?

Alors, est-ce qu'une pompe à chaleur consomme moins d'énergie que d'autres système de chauffage ? Oui ! Effectivement, une pompe à chaleur est plus économique par rapport aux autres type de chauffage, déjà avec son coût d’exploitation qui est relativement moins cher. Cependant, il faut savoir que la PAC n’est pas en mesure de produire la chaleur. Elle puise les calories présentes dans l'air venant de l'extérieur pour ensuite les restituer en chaleur, qui sera ensuite diffusée dans la maison. C'est pourquoi elle consomme moins d'énergie qu'il n'en déplace. Pour 1 watt d'électricité consommé à une température extérieure de 8 ° C, une pompe à chaleur air-air libère environ 3 watts dans votre maison. On obtient donc 2 watts d'électricité gratuite. Mais pour que l’efficience de cette pompe soit accrue, en plus de son installation, il faut également prévoir des travaux d’isolation. Cela permettra à la pompe à chaleur de générer une chaleur suffisante en hiver, sans recourir à l’intervention du chauffage central.